nov. 13, 2019

HDR BRUNELLIERE ANGELE


New insights in spoken language comprehension: an interactive and dynamic view taking into account the identity of speakers

 

- Garant de l'habilitation : Séverine CASALIS

- Rapporteurs : François-Xavier ALARIO, Peter HAGOORT, Fanny MEUNIER

- Examinateurs : Marc SWERTS, Pienie ZWITSERLOOD

 

SOUTENANCE : (mercredi 13 novembre 2019, 13h30 ET TICE B2.273 CAMPUS PONT DE BOIS)

Catégorie : AGENDA
Posté par : admin

Dans le cadre théorique des processus impliqués dans la compréhension du langage parlé, je propose un programme de recherche visant à comprendre comment les contraintes sémantiques induites par le contexte d’une phrase ainsi que les informations phonologiques relatives aux locuteurs agissent sur la reconnaissance des mots parlés. Conformément aux propriétés des signaux vocaux, j'ai étudié séparément trois sources d'informations phonologiques relatives à l'identité des locuteurs : l'accent régional, l'intention de communiquer et les gestes visuels articulatoires. Jusqu'à présent, les modèles de reconnaissance des mots parlés et du traitement des phrases ne prennent pas en compte les informations phonologiques relatives à l'identité des locuteurs. Ma première ligne de recherche est axée sur l'accent régional des locuteurs et montre que l'accent du locuteur façonne les prédictions phonologiques de l'auditeur pendant la compréhension du langage parlé. Par ailleurs, les contraintes contextuelles provenant de l’accent du locuteur et celles sémantiques de plus haut niveau affectaient de manière interactive la reconnaissance des mots à des niveaux sous-lexical et lexical. Ces résultats sont conformes aux modèles interactifs de reconnaissance des mots parlés et plaident en faveur d’une vision prédictive de la compréhension du langage parlé. Dans une deuxième ligne de recherche, j’ai étudié l'interaction entre les contraintes sémantiques induites par le contexte d’une phrase et l'intention du locuteur. Il apparaît que l’intention du locuteur marquée par l’emphase prosodique dans un contexte de phrases induit des conséquences dans le traitement sémantique, affectant la reconnaissance des mots suivants. De plus, les prédictions top-down basées sur des contraintes sémantiques dans le traitement des phrases orales intègrent l'intention du locuteur en augmentant l'actualisation des mots prédits pour minimiser au mieux des erreurs possibles vis-à-vis du signal entrant. Mon troisième axe de recherche s’intéresse à l'interaction entre les contraintes sémantiques induites par le contexte d’une phrase et les gestes visuels articulatoires. Il apparaît que la parole audiovisuelle joue un rôle dans l’encodage de la phrase et la reconnaissance de mots et non simplement dans le traitement auditif. Dans l'ensemble, mes travaux mettent en évidence que les contraintes sémantiques et les informations phonologiques relatives aux locuteurs affectent la reconnaissance des mots parlés à travers un flux de l’information interactif et dynamique entre les différentes sources d'informations fournies par une phrase parlée. Pour avoir une vue complète des processus de compréhension du langage parlé, je défends l’idée qu’il est nécessaire d’une part de caractériser comment le flux descendant basé sur des mécanismes prédictifs assure une compréhension réussie et adaptée du langage parlé en prenant en compte l'identité des locuteurs et d’autre part de développer un modèle multi-niveaux comprenant les différentes représentations linguistiques (phonologique, sémantique et morphosyntaxique) activées à partir du signal de parole.  

  Agenda
30
novembre
14
novembre
05
décembre
Actualités du collège doctoral Lille-Nord de France
Thèse COLLETTE Cynthia déc. 17, 2018
SOUTENANCE BORD PAULINE déc. 14, 2018
Soutenance Amand Emilie déc. 8, 2018
Soutenance FORSTER Loïs déc. 7, 2018
Defense HDR SEVERO MARTA déc. 5, 2018
SOUTENANCE Walbrou Sonny nov. 29, 2018
Soutenance ROMAIN LISA nov. 28, 2018
Start' doc déc. 4, 2017
Actualités des établissements partenaires